Olfac Bienvenue sur le forum d'olfac.
Si une question vous turlupine, si vous voulez partager une expérience, si vous souhaitez nous confier une information n'hésitez pas, ce forum est là pour ça.

 Accueil     Rechercher     Chat     Inscription     Connexion

Forum
--- Vos sensations: anosmie et/ou agueusie circonstancielle
------ bon signe ou non?
Vous devez vous connecter pour laisser un message.
bon signe ou non?
 vero43Posté le Mercredi 17 Janvier 2007 - 12:18
bonjour à tous.voilà,je suis anosmique et agueusique depuis juin 2006 et depuis maintenant 3semaines environ,il y a plein d'aliments ou boissons que je ne peux plus avaler.je ne citerai pas la liste car elle est vraiment trop longue!c'est un dégoût total.même la douche est une torture.c'est triste mais c'est comme ça...mon toubib me dit que c'est bon signe mais j'aimerai avoir l'avis de personnes ayant retrouvé leurs 2 sens.merci aux personnes qui voudront bien me répondre.

véro
 mamitaPosté le Dimanche 4 Février 2007 - 20:12
Bonjour. Je suis anosmique et ageusique depuis octobre 2006. Je suis passée par la même étape que vous, il y a 1 mois...l'ORL m'avait dit aussi que c'était bon signe car cela indiquait une petite reprise de fonctionnement des fibres olfactives. Depuis pas de changement à ce jour!  J'espère toujours...
bon courage!  
 vero43Posté le Mardi 6 Février 2007 - 9:25
merci pour votre réponse.pour moi depuis mon post,bah toujours pas d'évolution.je commence à croire que c'est mal barré!!!mais bon,va falloir vivre avec (ou sans,du coup!!)merci à vous d'avoir pris le temps de répondre et bon courage pour la suite.biz

véro
 mamitaPosté le Dimanche 18 Février 2007 - 11:55
 A ce jour je ressens une augmentation des mauvaises odeurs (parfum, lessive, fleurs, plats cuisinés...) et des mauvais goûts. C'est loin d'être agréable...au contraire...mais je me dis que je suis peut-être sur la bonne voie! Il faut garder espoir...
Et vous où en êtes-vous?
A bientôt.
 vero43Posté le Dimanche 18 Février 2007 - 16:38
bonjour.eh bien pour moi,aucune évolution.je me suis fait une raison:que ça ne reviendra pas.je vis avec ces mauvaises odeurs qui sont vraiment intenable.c'est à chaque fois à la limite de vomir.désolée pour les détails!je me dis aussi qu'à 35ans,je n'ai pas fini de me priver:café ,caramel et produits laitiers(lait,yaourts,crème,fromage) sont pour moi maintenant complètement bannis.sans compter tous les autres aliments que je mange difficilement,mais il faut bien se nourrir!!je ne supporte plus non plus mon parfum (et pourtant je l'adore de trop) mais c'est pour moi une puanteur.enfin voilà,les nouvelles ne sont pas réjouissantes et j'espère pour vous une amélioration.courage et à bientôt.biz.

véro
 maya550Posté le Mardi 13 Mars 2007 - 12:28
Bonjour Véro, pas facile de ce faire une raison ,mais pas le choix : 3ans 1/2 et ni l'odorat ni le goût n'est revenu ,mais il faut bien se nourrir....c'est une  bonne chose si tu   arrives à sentir  , avec le temps tout reviendra je te le souhaite , pour moi rien n'a de différence sinon qu'à la vue et à la mastiquation , le chaud et froid ,s'il y a trop de vinaigre ( je tousse ) , donc aucun dégoût d'aliments mais aucune envie de manger......nous sommes quelques uns à avoir ce problème dont j'en ignorai l'éxistence avant  ..et que certains ...ne comprenent pas.....je souhaite  de l'amélioration avec le temps à toi et mamita
 vero43Posté le Jeudi 15 Mars 2007 - 10:32
Bonjour et merci Maya550 de tes encouragements.Depuis quelques jours,je mange à nouveau du fromage(1seul,du coulommier)mais c'est mieux qu'avant.Bon,il n'a pas de goût mais au moins c'est mieux que d'en avoir un mauvais.Pareil pour les crèmes desserts ,il y en a que je peux manger à nouveau(avec un petit goût mais bon,je prends sur moi!).
C'est vrai que beaucoup de gens ne comprennent pas.Certains même des fois doivent nous prendre pour des mythos!.A la base,je ne connaissais pas ces 2 maladies et je ne pensais pas qu'on pouvait perdre le goût et l'odorat.Alors,l'expliquer aux autres n'est pas toujours chose facile ou être  dans l'obligation de toujours se justifier,ça devient pénible.
Enfin voilà,je te souhaite bon courage aussi pour la suite.
Biz
 

véro
 ramayanaPosté le Jeudi 22 Mars 2007 - 11:27
Bonjour! J'ai fait une chute de près de 4 mètres au début novembre et j'ai eu 3 fractures du crâne. J'ai complètement perdu l'odorat mais j'ai conservé le goût du sucre, du sel, du chaud et du froid et je perçois un peu les goûts vinaigrés. Depuis environ un mois, j'ai commencé à percevoir une odeur, toujours la même (je crois), impossible è identifier, mais pas désagréable. Cette odeur est sans cause objective et je la perçois en permanence. L'ORL qui s'est occupé de moi à l'hôpital m'a dit que l'anosmie serait sans doute permanente et qu'il faudrait que je m'y habitue. Je connais pourtant quelqu'un qui a perdu l'odorat pendant toute une année suite à un accident et qui l'a retrouvé presque à 100%. Je suis de nature optimiste et je me dis que je ferai peut-être partie des exceptions. Je me demande tout de même ce que signifie cette odeur que je perçois, ce qui la provoque (puisqu'elle ne vient pas de l'extérieur) et si cela signifie qu'il y a un début de réparation de l'équipement???

Ramayana
 vero43Posté le Lundi 26 Mars 2007 - 13:50
Bonjour Ramayana.
Alors je ne peux pas te dire si c'est un signe de réparation.A mon avis,un médecin te diras oui car c'est ce que le mien m'a dit.Sauf que j'ai ces mauvaises odeurs depuis les fêtes de Noël et que ça n'a pas évolué.
Aussi bien dans un sens comme d'un autre.Mais c'est vrai aussi,que chaque cas est different alors je te souhaite sincèrement que ça s'améliore pour toi(et pour moi aussi par la même occasion,un peu d'humour ne peut pas faire de mal!)
Dans ton cas au moins,on connaît la cause.C'est pas que ce soit moins génant à vivre au quotidien mais les médecins auront  peut être plus de facilité pour te soigner.Voilà ce que je peux te dire.
Bon courage à toi.
Biz

véro
 serenitadPosté le Mercredi 9 Mai 2007 - 14:55
je me demande s'il n'y a pas des étapes obligatoires pour retrouver l'odorat et le goût.. je suis passée par le néant total, puis les odeurs insupportables pour tout ce qui chauffe ou grille (pain, café chaud, bois brulé : ce qui d'habitude procure beaucoup de plaisir ..) puis l'insupportable diminue pour se transformer en : "toujours la même odeur indéfinissable : suave légérement vanillée et là, çà fait 5 mois 1/2 que j'ai eu mon trauma crânien, je n'ose pas y croire, c'est très très très ténu mais j'ai senti l'odeur du seringat dans mon jardin.... alors oui le fait que l'état de perception change, je dis que si çà bouge, tout espoir est permis.

Pour info, moi aussi je me suis mise au fromage fort munster, livarot, pont l'évêque... je sens toujours très légèrement l'eau de javel et même depuis peu à nouveau les odeurs naturelles (hum comment dire... aux toilettes...) mais très très légèrement.


bon courage et gardons l'espoir.
 vero43Posté le Samedi 19 Mai 2007 - 15:10
Bonjour et merci Serenitad pour ton message qui redonne espoir
malgré le fait qu'il n'y ait aucune évolution de mon côté .
J'attend ce jour où je reconnaîtrai une odeur quelqu'elle soit .
Mais je ne me fais pas d'illusion ....
Bon courage à tous
 

véro
 mai0646Posté le Samedi 25 Août 2007 - 9:03
Bon! J'ai déjà parlé de mon anosmie ailleurs dans ce site. S'il est mal venu de recommencer là, que Kysic ou un autre me le fasse comprendre aimablement.

J'ai retrouvé mon odorat après l'avoir perdu pendant deux ans totalement et pendant les 30 années précédentes j'ai fait toutes sortes d'expériences de "délires" olfactifs involontaires. Plutôt du domaine de la bizarrerie que du vraiment désagréable ou presécutoire. D'abord je n'ai pas trop de détestations dans mes goûts et je sais très bien me boucher le nez sans mettre de boules quies (comment ça s'appelle pour le nez???). Mais c'est vrai que c'est très pénible d'être dans le sillage d'un(e) piéton(ne) et de devoir changer de trottoir ou se condamner à se boucher le nez. Le pire ce sont les gens sortant d'une boutique de parfumeur.

Mais bon, vous n'en êtes pas là. Peut être ne le serez vous plus jamais. Mais il y a quand même des chances de récupération du sens de l'odorat. Même pour les traumatismes crâniens comme celui de ramayana, il y a un retour possible avec une progression le plus souvent lente. Sur les forums en Anglais il y a plusieurs personnes qui en témoignent. Le problème est que le nombre d'accidents est très limité et les ORL n'y connaissent rien et les neurologues guère plus. Et quand les personnes qui on fait une chute et pensent avoir perdu l'odorat de l'effet de cette chute, commencent à le retrouver, il y a longtemps qu'elles ont perdu confiance dans leur ORL ou leur neurologue qui, s'ils ne leur ont pas dit qu'il n'y avait aucune chance de retour après tant ou tant de mois ou pire, nié tout simplement qu'une telle maladie existe, elles n'ont pas du tout envie de retourner les voir pour leur parler de leur progrès. Aussi ne rencontre-t-on dans les listes de discussion que ceux qui cherchent vraiment à comprendre ou à survivre avec leur détresse et à espérer du plus petit progrès, de la moindre piste et en attendant viennent pour un réconfort.

Et je peux témoigner qu'il y a bien plus de chances quand on est devenu anosmique depuis un certain temps. Un mois ça ne veut rien dire, ça ne compte pas : mille raison que ça revienne et ça revient mille fois plus qu'on ne le dit. Plus qu'un mois ça devient inquiétant et c'est déjà angoissant depuis longtemps. Consulter bien sûr. Mais bien plutôt chercher des endroits comme ce forum. L'efficacité de la médecine dans notre domaine confine au résultat nul. Je serais d'ailleurs bien curieux de rencontrer une statistique du nombre d'examens, genre IRM ou scanner, faits pour éviter tout risque de passer à côté d'une tumeur ou autre saleté. Combien d'anosmie a trouvé une explication d'un examen de ce genre? On ne doit être loin du 0,001% des anosmies. Je n'ai pas dit qu'on ne doit pas penser à ce genre d'examen. Mais il y aurait beaucoup d'autre choses à faire avant. Et être plus prudent quand on conseille un peu vite un antidépresseur ou un tranquillisant ou pire un anti épileptique comme seul remède à son patient. Des dizaines de dizaines d'exemples!

Et pour les chercheurs il faudrait qu'ils se décident à ne pas essayer de singer ces "Super Docteurs" avec leur "Cures Miracles" qu'on voit il est vrai plutôt aux États-Unis ou dans des cliniques touristiques qu'en France où ce sont les XYZopathes qui font leur beurre de notre misère.

Ceux qui s'y intéressent ou sont dans le cirage complet ou ont une idée mais ils n'osent pas, ou plutôt s'ils en ont une en ce moment ou depuis quelques temps, ils cherchent comment en tirer un avantage personnel. Si vous allez sur les sites des olfacticiens (pas sur que le mot existe mais la chose oui) vous verrez à quel point ils ont besoin de leur vedettariat. Je veux dire que s'ils sont proche d'une idée sur une anosmie, puisqu'il y en a plusieurs, et qu'ils ne le disent pas. C'est qu'il y a une course avec des enjeux extraordinaires pour leur carrière.

J'ai trouvé la raison de mon anosmie. Et je m'en suis débarrassé. La votre n'est peut être pas de la même nature. Mais le fait que j'ai trouvé que c'était un toxique banal, qui n'est non seulement pas reconnu comme toxique mais comme un aliment miracle et plein de vertus curatives, ce fait ME font penser qu'il y a certainement dans notre alimentation et notre environnement d'autres toxiques de même nature et d'autres nature auxquels on n'a pas encore pensé ou qu'on n'ose pas suspecter ou qu'on veut continuer à exploiter tant que les populations ne portent pas plainte. (Amiante! Amiante! Amiante! Combien de dizaines d'années d'intoxication?).

Je veux dire que si j'ai trouvé, cela fait maintenant deux ans, le toxique de mon anosmie, pourquoi ne trouveriez vous pas le votre. Et même si votre cas est d'un traumatisme crâniens, il est bien possible que mon toxique vous empêche de retrouver votre odorat. Je ne sais pas comment mon toxique agit ni si c'est un phénomène neurologique ou endocrinologique. Il y a des chances que ce soit les deux étant donné la nature de ce toxique béni par l'Académie, par le système de santé mondial (FDA) devant qui tous s'inclinent comme devant le fameux empereur, par l'INRA, par l'agriculture même l'agriculture anti OGM, même par le lobby bio et le lobby végétarien. Plébiscité par toutes les télés. Il y a de forte chances que cet aliment joue un rôle dans la régénérescence des cellules olfactives.

Dans mes pérégrinations dans le domaine de l'anosmie je suis tombé un jour sur un brevet déposé par des scientifiques pour la fabrication de désodorisant et qui précise qu'un des moyens mis en ?uvre consiste à provoquer une certaine anosmie chez les personnes concernées. Des personnes à protéger des mauvaises odeurs ambiantes. Des personnes parfaitement indemne de toute anosmie.

J'ai retrouvé cette idée dans un forum Américain pour les personnes avec des problèmes de BO Body Odor. Je ne sais pas comment on dit en Français, des personnes qui ont ou pensent avoir une odeur corporelle insupportable. Il s'y échange des trucs et conseils. Une jeune femme proposait à un des modérateur du groupe qui avait une teinture de scientificité voir plus... elle lui soumettait l'idée de mettre dans son eau de toilette un produit réputé provoquer l'anosmie pour qu'elle n'ait plus de problème dans sa recherche de petits amis. Le modérateur a bien joué son rôle et gentiment.

Et d'ailleurs les parfumeurs qui sont aussi les fabricants d'arômes travaillent exactement à ça. Ce sont sans doute ceux qui ont les plus nombreuses clef de l'anosmie. Moi j'en ai une. Personne ne va vouloir gober ça. (Amiante! Amiante! Amiante!). Si ça vous chante.

Olivier Lichtenberger

http://soy.anosmia.eu
      Vous devez vous connecter pour laisser un message.Ce sujet lu 2729 fois contient 11 réponse(s)    
Retour à la liste des sujets du salon.