Olfac Bienvenue sur le forum d'olfac.
Si une question vous turlupine, si vous voulez partager une expérience, si vous souhaitez nous confier une information n'hésitez pas, ce forum est là pour ça.

 Accueil     Rechercher     Chat     Inscription     Connexion

Forum
--- Vos sensations: anosmie et/ou agueusie circonstancielle
------ Témoignage d'un anosmique de naissance
Vous devez vous connecter pour laisser un message.
Témoignage d'un anosmique de naissance
 sacrenouillePosté le Mercredi 5 Septembre 2007 - 14:02
Bonjour,
 
Je découvre seulement ce forum. Je pensais être un cas isolé mais je vois que des gens comme moi ça existe :-)
 
Il y a quelques années mon medecin généraliste m'a annoncé que j'étais anosmique. Avant je ne savais pas mettre de mot dessus. Je savais juste que j'étais incapable de ressentir les odeurs ou de les distinguer. Fuite de gaz, brulé, fleurs, parfum, tabac ou flatulances, je ne sens rien, et je n'ai jamais rien senti.
 
Quand j'étais petit je me demandais comment les autres faisaient pour retenir les odeurs, moi je n'y arrivais pas alors j'avais commencer à me faire un petit cahier où j'ecrivais des "indices" pour reconnaitre les odeurs... Par exemple, pour "ça sent le brulé", j'écrivais "air chaud, bruit de cuisson...", ce qui ne m'aidait pas du tout en fait... Car j'essayais de remplacer un sens par d'autres...
 
Je me persuadais donc que c'était un problème d'apprentissage (comme on apprend à lire et à reconnaitre les mots).
 
Ce n'est qu'un jour où j'allais chez le medecin générale pour des problemes de saignements de nez à répétition (il y a 6 ans) que celui ci me dit que une surexposition à la poussiere (je dormais à l'époque sur un matelas posé sur la moquette, donc la tete à 10 cm d'un nid à poussieres) avait complétement détruit les muqueuse des parois internes de mon nez, et du coup ma sensibilité. Il me conseillait alors de la cortisone par goutes dans le nez.
 
Ce fut catastrophique. La cortisone me donna une bombe à la place du nez, celui ci me brulait, j'avais l'impression de vouloir constamment éternuer... Il me fit arreter le traitement, mais au bout d'une semaine (et un vrai lit et du parquet au lieu de la moquette) je retrouvais ma muqueuse et les saignement et croutes s'arretaient. Mais je ne sentais toujours rien, comme toujours, comme bien avant les saignements. Je lui en parlais donc, et comme je lui disais que ça avait toujours été comme ça, c'est là qu'il m'annonca que j'étais anosmique, très probablement de naissance.
 
J'en suis resté là. Comme j'ai toujours été comme ça, ça ne me dérange pas vraiment. En fait, je suis plutôt heureux de savoir que ce n'est pas un problème d'apperntissage mais biologique, et que je n'y peux rien.
 
En revanche, qq chose me chiffonne. Il m'arrive parfois de sentir des odeurs très, très forte (boule puante lancée par un camarade dans une salle de classe au lycée par exemple). C'est donc que mes capteurs fonctionnent, mais seulement pour certaines odeurs ? Si je me mets un bouteille de parfum sous (presque dans !) le nez, j'ai le nez qui pique... je ne sens pas d'odeur, mais l'alcool me brule le nez. C'est comme si je passais ca au dessus d'une plaie. Ca ressemble plus au sens du toucher qu'à ce que je pourrai prendre pour de l'odorat. Donc pour moi, mon sens de l'odorat est toujousr absent mais d'autres capteurs prennent le relai et m'avertissent dans certains cas : quand tout le monde fume dans un bar, au bout d'une heure j'ai les yeux qui piquent et la gorge qui brule, mais au niveau du nez je sens toujours rien.
 
Socialement, depuis que mes amis sont au courant (depuis que je le suis moi meme en fait), ca va mieux, car avant j'avais l'air bete de ne pas sentir telle ou telle chose, maintnant tout le monde sait que c'est normal. Je trouve finalement que cela a des avantages, bien evidemment, mais le pour les odeurs de gaz et de brulé, heureusement que ma copine est là...
 
Voilà, c'etait mon témoignage, je plein ceux qui PERDENT l'odorat, quand à moi qui ne l'ai jamais connu, je ne m'en pleins pas :)
 
 
 LamacrainePosté le Vendredi 7 Septembre 2007 - 0:09
bonjour
pour moi c'est la meme chose le parfum me pique le nez  ... et quasiment la meme chose que tu décrit.
J'ai aussi une anosmie de naissance je crois que cela est du a des otites répetitives quand j'étais petite.
pour ce qui est des cigarettes des qu'il y'en a une d'allumé je la sens mais quand un fumeur se met a coté de moi ou que j'entre dans une pièce ou quelqu'un a fumé précedemment je ne sent rien du tout.
moi ce qui m'enerve le plus c'est les gens qui disent "t'as de la chance tu sens rien " c'est vrai que "grace " a cette chance je pourrais mourir si il ya le feu ou une fuite de gaz
une petite question :est-ce que pour les epices au niveau du gout tu arrive a les reconnaitre?
 SacrenouillePosté le Dimanche 9 Septembre 2007 - 2:30
Les épices ? Non, je ne sais pas reconnaitre les épices, leur gout pour moi est trop ... éphémère, pour que je puisse les reconnaitre éficacement.
      Vous devez vous connecter pour laisser un message.Ce sujet lu 3010 fois contient 2 réponse(s)    
Retour à la liste des sujets du salon.