Olfac Bienvenue sur le forum d'olfac.
Si une question vous turlupine, si vous voulez partager une expérience, si vous souhaitez nous confier une information n'hésitez pas, ce forum est là pour ça.

 Accueil     Rechercher     Chat     Inscription     Connexion

Forum
--- Vos sensations: anosmie et/ou agueusie circonstancielle
------ Deprime Deprime et Deprime
Vous devez vous connecter pour laisser un message.
Deprime Deprime et Deprime
 ClauPosté le Jeudi 4 Juin 2009 - 13:41
Bjour mes amis,
 
Aujourdhui je suis tres deprimer je me sen tres tres mal je pense que je ne guerirai jamais 7 mois dja et bientot 8 c long, je pleure en ce moment je n'ai mar les amis j'ai envie de me suicider (mais je pense a ma fille) c trop dure a vivre comme sa peut etre si elle n'etait pas la je l'aurai fais depuis longtemp.  Heureusement que vous etes la  pour me comprendre parceque personne ne me comprend chez moi des fois on mapelle (pena gout et pas senti) sa veux dire sansgout et sansodeur. Jai envie de sentir mon bb sa me fais telement mal.
 
 Je suis encoler contre les medcin incompetant et auquel on fini tout notre argent.  A chaque fois ils repetent la meme chose, madame vous avez sa, madame je croyais que c t sa, madame prenais sa, madame revien dans deux semaines.
 
Gros bisou a vous mes amis
Clau
 FleurPosté le Vendredi 5 Juin 2009 - 11:16
Courage !
Il m'arrive aussi de pleurer un bon coup de temps en temps, mais ça finit toujours par passer. C'est vrai que les gens ne sont pas toujours conscients de la douleur psychique que la perte de l'odorat peut provoquer chez nous. moi je l'ai perdu depuis 6 ans, personne ne sait pourquoi, c'est arrivé du jour au lendemain.
je ne connais pas l'odeur de mon mari, de mes enfants. Cela m'attriste beaucoup. Je me dis simplement que nous sommes obligés de vivre ainsi, et je fais en sorte d'y penser le moins possible pour ne pas sombrer dans une grande tristesse... allez, gardez courage ! pour votre enfant, vous vous devez d'être heureuse !
 ClauPosté le Vendredi 5 Juin 2009 - 12:25
Bjour,
 
Merci Fleur de m'avoir repondue, j'essay de ne pas trop y penser (pas facile du tout), dhabitude je suis une grande batante mais devant ce problem je suis faible.  Je peux te dire q'aujourdhui sa va un peu mieux j'ai pu gouter mon dejeuner un peu, je pense que des fois le stress ausi joue un role important devant c problem.
 
Tu sais j'eternue a chaque fois, il y a quelque chose qui chatouille a l'interieur de mon nez d'apres le scan il y rien mon nez est corect.
 
A+
Clau
 FrivillePosté le Vendredi 5 Juin 2009 - 22:57
Bonsoir clau J'étais très sensible à ton message. J'ai vécu les mêmes moments de déprime. Je te comprends parfaitement. Le fait de ne pas sentir son bébé, c'est une immense frustration qui mène à la déprime. Mais je t'assure qu'il faut croire en la vie, garder espoir et se raccrocher à autre chose. C'est le destin et rien ne sert de se morfondre. Il faut lutter et  s'accrocher, se dire dieu merci j'arrive encore à entendre, voir, toucher, me promener avec mon bébé. Imaginez vous un instant aveugle, ce serait encore plus terrible, coincée dans un fauteuil roulant n'est-ce pas plus terrible. Une image admirable me reveient souvent à l'esprit, cet athlète qui s'est retrouvé dans un fauteuil roulant suite à un accident de la circulation et qui a réussi à décrocher une médailles d'or aux jeux olympiques dans la course en fauteuils roulants . La vie est belle clau, il faut simplement lutter pour renouveler ses ressources. Tu en a, j'en suis certain.Bon courage et surtout, oublies ces idées suicidaires. 

alain
 KensyPosté le Samedi 6 Juin 2009 - 18:00
                                                                   bonjour clau
cela me fait de la peine de te savoir si tourmenté; il faut que tu gardes courage pour ton bébé il a besoin de sa maman ;si tu ne peus le sentir ,tu peus le carressé lui  c hanter des petites chanson tu as plein de chose a faire avec lui ;ne te laisse pas aller il faut continuer malgré tout,je sais pas facile a faire
                                                             aller courage pour ton bébé
                                                             gros bisous a plus
 
 
                                                                         kensy
 ClauPosté le Lundi 8 Juin 2009 - 7:17
Bjour,
 
Merci pour vos message c vraie friville heureusement quil me reste les autres sens et oui kensy ma puce a besoin de sa maman.
 
Friville quel age a ta puce.
 
Bne journe
Clau
 FrivillePosté le Mardi 9 Juin 2009 - 22:35
Bonsoir Clau, Ma puce est grande maintenant. En fait j'ai 49 ans mais je me rappelle que ma perte d'odorat a coincidé avec la naissance de mon premier enfant il y a de cela 18 ans. Je me rappelle que je supportais difficilement le fait de ne pas pouvoir la sentir.  C'était vraiment très dur. Quand je la gardais que je ne me rendai même pas compte quand sa couche était plein, ce sont les gens autour qui me le faisaient savoir. J'enrageais. Je te comprends et j'espère que pour toi il y aura un retour de l'odorat car en ce qui me concerne, j'avoue que je n'y crois plus.
Bon courage et surtout positive.

alain
 ClauPosté le Jeudi 11 Juin 2009 - 8:56
Bjour Friville,
 
Tu dois continuer d'y croir regarde dans le temoignage d'un certain miniche qui comence a retrouver son odorat apres plus de 20 ans.
 
Garde courage, je sais que c pas facile du tout, mon odorat est (comme dit la chanson sa s'en va et sa revien).
 
Bisou
Al
 
 
 KensyPosté le Jeudi 11 Juin 2009 - 18:37
                                                  bonjour friville
 j ai lu ton message .il faut continuer a y croire,a la guérison ,tu sais moi j'ai 60ans et lorsque je garde ma petite fille ;je suis obligée de regarder si elle s'est salie,,ma fille comprend cela mais c'est génant 'impression de mal faire et pourtant j'ai eu 3 enfants.bien sur ont se sent diminués mais c est comme cela ,parfois je la renifle pour sentir son odeur vu que j'en ai un peu 30% mais je ne sens pas les mauvaises odeurs ,le parfum oui ,les nerfs olfactis repoussent peut etre tous doucement .il nous faut s'accrocher
                                                alors accrochons nous
                                                  bisous kensy
 karineouelletPosté le Lundi 21 Septembre 2009 - 21:09
Bonjour,

Je suis un peu tard pour répondre car je suis nouvelle sur le site mais j'ai aussi perdu l'odorat totalement il y a 2 ans et je suis nouvellement maman d'un bébé de 9 mois...

J'anticipais vraiment ces moments à ne pas pouvoir sentir mon bébé et surtout que quand je l'amène voir des gens, il n'est pas rare que les gens disent: 'Oh que ça sent bon un bébé'..., etc.

Même si c'est vraiment très difficile (j'ai les yeux pleins d'eau à l'idée), je me ferme les yeux, je prends une bonne respiration collée contre lui et j'imagine son odeur. Et puis, il est tellement beau; je n'ai pas perdu la vue après mon accident; c'est génial. Et je peux le prendre dans mes bras, vous imaginez ma chance!!!

Désolée mais ON A PAS LE DROIT DE DÉPRIMER AU POINT DE PENSER AU SUICIDE! La vie est ainsi faite et voilà un événement triste qui m'est arrivé et tous vivent des choses difficiles seulement elles sont différentes.

Ne lâche pas.
 KensyPosté le Mardi 22 Septembre 2009 - 19:30
                                           bonjour karineoullet
bonjour ,je vois que t u as du courage a revendre,tant mieux,moi cela fait un peu plus que 2 ans et je cherche toujours les odeurs ,car je sens un chouiaet le gout c 'est pareil,j'apprecie cela va sans dire;mais respirer l'air de dehors me manque,c'est frustrant, je d  éguste   mes repas;mais sil fait froid ou chaud je ne ressens pas t je parle pas de la libido ;disparue en meme tant je sais pas si je suis seule dans ce cas;mais pas marrant,je te donne mes impressions et toi
                                           a plus bisous
                                                                              kensy
 LasoizePosté le Mardi 22 Décembre 2009 - 18:35
Moi aussi, je déprime j'ai 55ans devenue agueusique et anosmique c'est une énorme souffrance psychologique LA MORT NE ME FAIT PAS PEUR
J'essaie de me battre et je me dis qu'il y a pire!!!
J'ai tj positivé dans la vie et maintenant les bras me tombent
Et c'est vrai que le chaud et le froid je ne m'en rends pas compte
et sur le plan sexuel "fini"
C'est très dur à vie cette pathologie au quotidien
Je vis au quotidien avec les fenetres grandes ouvertes parceque j ai peur que ca PUE

Merci
 KysicPosté le Mercredi 23 Décembre 2009 - 22:41
Bonsoir,

Bienvenu sur le site Lasoize, même si bien sur j'aurais préféré que vous n'ayez pas de raison de venir ici.

Il ne faut pas culpabiliser parce que l'on déprime ou que l'on pense au suicide. Tout le monde n'arrive pas à supporter les même souffrances et il arrive que les souffrances qui nous accable dépasse les moyens que l'on a d'y faire face pendant un certains temps. On peut alors avoir alors avoir des idée noires, mais cela n'est pas une chose dont on doit avoir honte et ne veut pas dire que l'on passera un jour à l'acte.

Moi je suis anosmique de naissance, c'est donc plus facile à supporter pour moi, mais j'ai pu voir à travers ce forum plusieurs personne pour qui l'anosmie a été une épreuve très dure, mais qui on réussi avec le temps à apprendre à vivre avec et à reprendre goût à la vie.

La mort apparaît parfois comme le moyen de soulager sa souffrance, mais vous ne pourrez ressentir ce sentiment de soulagement que si vous êtes vivant.

Surtout n'hésitez pas à parler de ce que vous ressentez et à demander de l'aide, via une ligne d'écoute spécialisée éventuellement mais aussi via ce forum si cela peut vous soulager. C'est je pense le meilleur moyen pour trouver un moyen pour réduire votre douleur.

Concernant le peur que "ça pue", moi je me suis résigné. Si jamais chez moi ça pue, tant pis, moi ça ne me dérangera pas !! Les personnes qui peuvent venir chez moi sont généralement au courant de mon anosmie, donc si par malheur l'odeur leur déplaît, ils pourront me le signaler. Ce n'est certes pas plaisant de ne pouvoir le savoir par soit même, mais l'on n'en est pas responsable et si tout le monde était anosmique nous n'aurions pas ce problème. Nous n'avons donc pas à culpabiliser pour ça. Au pire mes voisins auront une mauvaise image de l'hygiène de mon appartement.

J'espère que vous trouverez rapidement de la force supplémentaire pour supporter cette épreuve, et que cette souffrance que vous ressentez pourra diminuer.

Kysic
 KensyPosté le Samedi 26 Décembre 2009 - 17:45
bonjour kysicj'ai lu votre message ,c'est vrai que pour moi en tout cas c'est dure a supporté ,le odeurs et le gout des aliments,je ne m'y habitue pas ,en plus mes perception du froid et la chaleur je ne ressens rien ,j'ai l'impression d'etre devenue un robot,etre suivie par un specialiste pour les nerfs n'a rien changé,alors que puis je dire sinon qu'avec le temps peut etre je finirais par accepté ma nouvelle condition qui est déja la mienne depuis 2et demie je ne croie plus en la science,ni aux miracles mais si miracle exsiste alors je suis partante,je vais aller voir un guérisseur,je ne risque rien a essayer,sinon que mon argent,en tous cas merci pour la création de ce forum,je me sens moins seule;amitiée kensy
 KysicPosté le Dimanche 27 Décembre 2009 - 11:16
Salut Kensy.

J'en profite pour vous remercier de votre participation active au forum, vous le faîtes vivre et aidez ainsi également les autres.

Je pense que vivre dans un pays où l'on accorde beaucoup d'importance à ce que l'on mange, surtout dans cette période de fin d'année rend la situation encore plus difficile à supporter. On a l'habitude de se retrouver en famille ou avec des amis autour d'une table et c'est justement je pense l'endroit qui vous est devenu difficile à supporter.
Du coup peut être qu'essayer de faire plus d'autres activités pourraient vous aider. Aller faire des marches, jouer aux cartes, aller au cinéma, à la patinoire, s'inscrire dans des associations sportives ou ludiques... En tout cas je pense qu'il faut essayer d'accumuler les moments où vous pouvez vous évader sans avoir à y penser, et que ces moments puissent remplir vos pensées même une fois terminés.
Bon c'est juste une idée, et je sais bien qu'il n'est pas facile de changer ses habitudes, d'ailleurs il n'y a peut être rien à changer, je n'en sais rien.

Pour les guérisseurs, pour ma part je n'y crois pas vraiment. Je pense que certains d'entre-eux peuvent aider réellement ceux qui y croient justement parce qu'ils y croient, grâce à l'effet placébo et en jouant le rôle de psychologue. Mais attention, ils n'ont pas de code déontologique et ne font pas parti de l'ordre des médecins qui veillent à ce qu'il soit respecté. Leur but est souvent simplement de gagner de l'argent et donc de vous voir revenir le plus souvent et le plus longtemps possible. Parfois ils peuvent faire plus de mal que de bien, essayer de vous rendre responsable de votre état et vous expliquer que la seule façon d'aller mieux c'est d'attendre un miracle que eux seul pourront vous fournir si vous faîtes ce qu'il vous demande.
Mon but n'est pas de vous décourager ou d'être défaitiste bien sur, après tout je ne connais pas ce monde là et il y en a surement qui font ça de tout leur cœur pour véritablement aider les gens.
Mais je pense qu'aller voir un psychologue peut être plus utile et moins risqué. Il ne vous fera pas retrouver l'odeur et le goût des aliments, cela est certains, mais il pourra sans doute vous aider à mieux le vivre, en tout cas je l'espère. Il n'y a pas de honte à éprouver un mal être, il n'y a pas de honte à être aidé pour le surmonté, au contraire cela montre notre volonté d'aller mieux.
http://www.psychologue.fr/consulter.php

Bon courage et bonne chance.

Kysic
      Vous devez vous connecter pour laisser un message.Ce sujet lu 2404 fois contient 14 réponse(s)    
Retour à la liste des sujets du salon.