Olfac Bienvenue sur le forum d'olfac.
Si une question vous turlupine, si vous voulez partager une expérience, si vous souhaitez nous confier une information n'hésitez pas, ce forum est là pour ça.

 Accueil     Rechercher     Chat     Inscription     Connexion

Forum
--- Echanges
------ Mon histoire d'"aveugle du nez"...
Vous devez vous connecter pour laisser un message.
Mon histoire d'"aveugle du nez"...
 AggiePosté le Vendredi 21 Janvier 2005 - 7:48

Donc je n'ai jamais eu d'odorat ou en tout cas, aussi loin que mes souvenirs remontent, je n'ai jamais senti...Mais étant enfant je ne le savais pas et ça ne saute pas aux yeux de l'entourage comme par exemple, la cécité, la surdité ou la mutité...On devait penser que j'étais enrhumée ...sans doute... Quand enfin on a pris mon problème en considération, on m'a conduite chez un ORL qui s'est contenté de dire que c'était rare mais ça arrivait, que peut-être il y avait un problème de cloison nasale ou peut être de polypes mais que l'on ne pouvait l'affirmer et que les éventuelles interventions chirurgicales seraient sans garantie de résultats, que le nez n'était pas un organe vital, que j'avais bien fait sans jusqu'à présent , etc. etc.
Ben voyons!
Bon, bien sûr y a pas de quoi se suicider mais reconnaissons que nous avons un manque et que, pour certains, nous le trimbalons depuis la naissance dans l'indifférence générale du corps médical { une anosmique disait que son médecin lui avait dit que ce problème touchait une si petite fraction de population qu'aucune étude ne sera jamais faite la-dessus...parce que ça ne serait pas rentable}
En attendant, je cherche des témoignages parce que dans le passé médical des anosmiques de naissance il y a peut être des constantes: traumatismes venant d'accouchements qui se sont mal passés, rhino pharyngites ou otites à répétitions, etc...je voudrais surtout trouver des études, des thèses de doctorat ou des mémoires sur le sujet, afin que peut-être on trouve des pistes...
J'avais eu un semblant d'espoir en lisant sur un forum qu'une personne parlait d'un médicament miracle mais il s'agissait d'une perte accidentelle d'odorat, provoquée par des rhinites allergiques et le médic en question était de la cortisone en injection
 Quoi vous dire de mes goûts alimentaires? J'ai pris l'habitude d'appréhender les choses que je mange par leur couleur et leur texture puisque je ne peux pas le faire par leur saveur..
En fait, j'ai su très tard que j'étais agueusique: parce que c'est beaucoup moins spectaculaire, l'histoire du goût: quand tout le monde dit: ça sent le cramé et que vous ne sentez rien, il est facile de déduire que vous êtes différente des autres mais en ce qui concerne les goûts, c'est tellement plus subjectif... 
Et après tout, qu'est ce qui me prouve par exemple, si on parle de la vue,

Aggie
      Vous devez vous connecter pour laisser un message.Ce sujet lu 1588 fois contient 0 réponse(s)    
Retour à la liste des sujets du salon.