Olfac Bienvenue sur le forum d'olfac.
Si une question vous turlupine, si vous voulez partager une expérience, si vous souhaitez nous confier une information n'hésitez pas, ce forum est là pour ça.

 Accueil     Rechercher     Chat     Inscription     Connexion

Forum
--- Echanges
------ nouvelle venue
Vous devez vous connecter pour laisser un message.
nouvelle venue
 célinePosté le Mardi 28 Février 2006 - 15:52
je suis ici parce que "désespérée" je vis trés trés mal le fait de ne pas retrouver le gout malgré une opération des polypes il y a 5 semaines.tout ça pour ça...aujourd'hui rien de rien. je sais qu il faut adopter de nouvelles habitudes mais pour l instant je suis d une humeur massacrante et je me rends compte qu'à longueur de journée j'entends: c'est bon, ça sent bon etc...Pas grand monde pour compatir.pourtant j ai perdu 2 sens c'est pas rien quand même!!! bref inutile de vous décrire tout ça vous êtes bien placés pour connaitre.mais comment s'y habituer? êtes vous aussi passé par des périodes de déprime ? je vais essayer la méthode efferalgan vitaminé recommandé sur ce site on sait jamais !!! merci d avance
 sayonaraPosté le Mardi 28 Février 2006 - 18:26
Bonjour Céline,
Oui, je crois qu'on est passé et qu'on passe tous périodiquement par des périodes de déprime. On ne perd pas impunément 2 sens qui participent aux bienfaits de la vie sans conséquences, une des plus dure à supporter étant souvent la maladresse des autres. C'est comme ça et ce n'est pas délibéré. A celà, on finit par s'habituer.
Je suis sans odorat et sans goût depuis plus d'un an à présent et les 2 ans de récupération indiqués par le médecin au début se transforment peu à peu en 5 ou 10 ans..... Oui, c'est très déprimant.
Ceci dit je crois qu'il faut vraiment entrainer son odorat. Une Orl qui me suit, spécialiste en la matière, me l'a conseillé et je constate une légère -très légère amélioration. Je perçois quelques odeurs, parfois déformées, mais c'est déjà quelque chose. Recemment j'ai perçu l'odeur de la mer à un endroit particulièrement iodé. Alors ne te décourage pas et oublie un peu les autres. Ils ne le font pas exprès non plus.
Bon courage

Sayonara
 dadaleskPosté le Jeudi 1 Février 2007 - 0:06
Bonjour,

Je viens de lire votre témoignage. Je vous une copie d'un sujet que j'ai posté dans la section documentation, témoignage :

Journaliste de formation, je suis actuellement un stage d'"écriture et de réalisation d'un documentaire". Dans le cadre de cette formation, je dois réaliser un petit docu d'environ 8 minutes sur un thème imposé : la gourmandise.

Etant moi-même anosmique depuis l'enfance (anosmie totale, goût existant mais sans doute atténué au niveau des arômes et saveurs subtiles), j'ai eu envie de m'intéresser à la notion de gourmandise à travers des personnes qui ont perdu le goût.

Est-il possible d'être agueusique et gourmand ? Concernant vos plats préférés, la gourmandise ne devient-elle qu'un lointoin souvenir ou bien prenez-vous encore du plaisir à les manger ? Si oui, avez-vous vraiment le goût de ces plats ou est-ce seulement la mémoire ? Compensez-vous cette perte du goût par autre chose ? Perdre le goût, est-ce pour vous avoir aussi un peu perdu la gourmandise de la vie ? Dans votre vie quotidienne, personnelle et professionnelle, quelles sont les incidences concrètes...

Pour l'instant, ce ne sont que des pistes de travail, rien n'est encore défini. Dans un premier temps, n'hesitez pas à me contacter par mail et à me dire en quelques lignes de ce que vous ressentez par rapport à cette notion de gourmandise ( vous pouvez me répondre même si vous ne souhaitez pas participer à ce documentaire, plus j'ai de témoignages, mieux c'est pour ma base de travail) . Vu que c'est dans le cadre d'une formation, j'ai assez peu de temps. Le docu pourrait se tourner entre le 17 et le 25 février. Ce documentaire sera diffusé uniquement dans le cadre de ma formation, c'est à dire devant les autres élèves du stage. Pas de diffusion TV.

Pour des raisons pratiques, je cherche à rencontrer des personnes habitant sur Paris ou en proche banlieue et prêtes à m'accorder un petit peu de leur temps.

Merci d'avance

Alexandra
alahuppe@ifrance.com
 clo5984Posté le Dimanche 18 Février 2007 - 10:08
l'efferalgan est à base de paracétamol, il faut prendre de l'aspirine, genre UPSA, car c'est un autre groupe d'anti-inflammatoire : moi j'ai essayé les 2 molécules sans succès
 

chocolatine
      Vous devez vous connecter pour laisser un message.Ce sujet lu 1329 fois contient 3 réponse(s)    
Retour à la liste des sujets du salon.