Olfac Bienvenue sur le forum d'olfac.
Si une question vous turlupine, si vous voulez partager une expérience, si vous souhaitez nous confier une information n'hésitez pas, ce forum est là pour ça.

 Accueil     Rechercher     Chat     Inscription     Connexion

Forum
--- Echanges
------ perte odorat et ostéopathie
Vous devez vous connecter pour laisser un message.
perte odorat et ostéopathie
 Jaguar35Posté le Jeudi 27 Décembre 2007 - 23:02
Bonjour à tous,
Je poste ce message afin d'évacuer le stress que j'accumule suite à mon problème d'anosmie.
Mon problème date de 3 mois à peu près mais je ne saurai dire ce qui l'a déclenché. Il est vrai que je suis d'un tempérament allergique et que ces derniers temps, mon nez a subi une hypersollicitation.Il est vrai aussi que j'ai eu deux rhumes coup sur coup.Mon anosmie est peut être d'origine virale.
Devant toutes ces incertitudes, je suis allée voir un ORL qui me dit que je n'ai pas de polypes et que je dois attendre que ca revienne.
Mais les médecins ne se rendent pas compte de ce que c'est que d'être dans l'incertitude et sans diagnostic.
La médecine est en effet bien muette devant ce problème.
Pourtant cela fait parti des 5 sens.
Enfin , donc je suis allée voir un ostéo qui m'a détecté un problème d'asymétrie des fosses nasales.Il m'a fait une séance il y a peu en me manipulant près des joues . Cela fait une semaine et je ne ressens aucun effet si ce n'est que j'ai come un effet de ventouse dans mon nez, une sensation de pesanteur et de nez bouché. Mais mon odorat ne revient toujours pas...J'y retourne demain pour ma seconde séance.
En tout cas je me dis qu'il y a forcément une solution, que l'odorat ne peut pas partir comme cela et ne plus revenir, que cela n'a pas de sens.
J'aurai bien aimé suivre un traitement à la cortisone mais d'après les post cela n'a qu'un effet à court terme.
Si quelqu'un a une histoire qui se rapproche de la mienne n'hesitez pas à poster!
Bon courage à tous
 JBigrasPosté le Vendredi 28 Décembre 2007 - 21:32
J'ai perdue mon odorat en 1989. Accident travail. Le médecin de l'assureur ma dit que cela allait me revenir un jour. Presque vingt ans après il n'y a toujours rien. Quelques fois des souvenirs d'odeurs me viennent. Le plus difficile est de ce forcer a manger, car je n'y pense pas. Des fois par souvenir j'ai le goût d'une pizza ou d'une poutine. Quand je cherchais un emploi je ne mentionnais pas la perte de mes deux sens, par peur de ne pas être engager. Lors de nouvelles rencontres, il arrive qu'il y ait un malaise de pars et d'autres lorsque la conversation en vient sur le goût ou l'odeur car vous devez dévoiler votre handicap. Il arrive que ceci est un mur a une relation amicale ou amoureuse. Et oui, cela peut arriver. Car, lorsque nous perdons quelques choses, nous nous apercevons de tout l'impact qu'il peut avoir en une vie. Dans certain travail il faut sentir ou goûter. Mais dans le quotidien aussi.
Exemples: Ai-je trop manger d'ail? J'ai marcher sur une crotte? Je dégage une certaine odeur? Ai-je lavé mes vêtements? Mon appartement, mes draps, ma voiture, mon corps... . Ou que j'aille tout est pareille. Il y avait l'odeur de l'hôpital, du printemps, du gazon fraîchement couper, des restaurants, des différent parfum des femmes sur mon passage, ou les parfums des fleurs transporter l'été par le vent. L'odeur de la plage, de l'humidité, de la sueur, des produits a nettoyer, ou celle des toilettes publics dont je ne m'ennuie pas tellement de celle-là. Il vient un temps qu'il faut arrêter et accepter les choses comme elles sont.
Lorsque nous perdons notre odorat une nouvelle vie commence, avec de nouvelles habitudes. Les objectifs ne sont plus les mêmes, les buts a atteindre non plus.
Voilà.. Si jamais vous sentez le besoin d'en parler un peux plus, laisser moi un message. Je suis heureux d'avoir trouver ce forum pour parler de mon expérience car d'où je vient il n'y a aucune ressources pour ceux qui vive avec cette handicap.
 Jaguar35Posté le Lundi 31 Décembre 2007 - 15:19
Rebonjour à tous,
 
Suite à mes deux séances d'ostéopathie j'ai retrouvé 60% de mon odorat et cela quasiment du jour au lendemain.
Je ne sais pas si cela m'a guéri définitivement mais en tout cas pour l'instant c'est bel et bien revenu.
Ce message est donc plein d'espoir pour celles et ceux qui sont encore dans cette attente insupportable.
Il est vrai que l'anosmie rend très nerveux et on y pense tout le temps.
Bon courage à tous et l'ostéopathie peut vraiment être  un reméde efficace!
 FrivillePosté le Vendredi 8 Février 2008 - 22:21
Bonjour, J'ai perdu l'odorat depuis 1990. Les premiers mois je ne faisais pas beaucoupattention en pensant que c'était anodin et que ça allait revenir de suite. lesmois passaient et je me rendais à l'évidence que je perdais quelque chose. j'ai suivi beaucoup de traitement notamment à la cortisone mais sans succès. je consultais régulièrment des ORL, me renseigaient sur les spécialistes du sujet mais en vain. pendant cinq ans j'ai continué àme battre sans succès. Durant les deux premières années j'étais complètement déprimé, ma vie n'avait plus de saveur. je déprimai à l'idée de ne plus sentir les odeurs de tous les jours, les senteurs de la forêt , les parfuns, le goût des aliments. ce fut d'autant plus dur que l'entorage ne mecomprenait pas. Ils me disaient que j'avais de la chance de ne plus sentir les mauvaises odeurs. Et bien 18 ans après je pense toujours à ce sens perdu même si ma dépression a disparu. jeme suis fait une raison en me rattachant aux autres plaisirs de la vie.Je viens de découvrir ce forum avec plaisir car j'ai longtemps chrché à échanger avec des personnes souffrant du même problème sans jamais en trouver. J'ai fini par me persuader  que c'était une maldie rare.En tous les cas c'est avec plaisir que je continuerai à communiquer avec lespersonnes qui le désirent.   

alain
 MoïraPosté le Lundi 11 Février 2008 - 18:39
Bonjour à tous, Mon histoire ressemble bcp à celle de Jaguar35... Suite à un très méchant rhume (Nov 2007) qui ne voulait pas me lacher, bien que le soignant, j'ai perdu l'odorat et le goût des saveurs.J'ai consulté mon généraliste  2 mois après, puis un Orl, ce dernier  ne m'a pas laissé d'espoir ... je n'ai pas de polype et il semblerait que cela soit une "attaque virale" qui m'ait occasionnée cette anosmie.... Je dois passer un scanner... et revoir fin février l'Orl. Je me pulvérise des sels et Nasonex..... Je craquotte car je vis très mal de ne plus sentir mon parfum, mon gel douche, mon déo, le mimosa offert ce dimanche. Quant à mon jardin, mes roses, je ne pourrai plus les humer à plaisir ...C'est une cata pour moi. La cuisine c'est une autre  affaire mais c'est très gênant .. ne plus arriver à goûter les plats etc.... du coup comme j'arrive à savourer le citron, j'en mets partout.J'aimerais bien que vous me parliez d'ostéopathie... Si Jaguar35 ou d'autres pouvaient m'en dire quelques mots .. ce serait sympa. Merci à tous et COURAGEMoïra

merci pour vos réponses. Moïra
 MoïraPosté le Lundi 11 Février 2008 - 18:39
Bonjour à tous, Mon histoire ressemble bcp à celle de Jaguar35... Suite à un très méchant rhume (Nov 2007) qui ne voulait pas me lacher, bien que le soignant, j'ai perdu l'odorat et le goût des saveurs.J'ai consulté mon généraliste  2 mois après, puis un Orl, ce dernier  ne m'a pas laissé d'espoir ... je n'ai pas de polype et il semblerait que cela soit une "attaque virale" qui m'ait occasionnée cette anosmie.... Je dois passer un scanner... et revoir fin février l'Orl. Je me pulvérise des sels et Nasonex..... Je craquotte car je vis très mal de ne plus sentir mon parfum, mon gel douche, mon déo, le mimosa offert ce dimanche. Quant à mon jardin, mes roses, je ne pourrai plus les humer à plaisir ...C'est une cata pour moi. La cuisine c'est une autre  affaire mais c'est très gênant .. ne plus arriver à goûter les plats etc.... du coup comme j'arrive à savourer le citron, j'en mets partout.J'aimerais bien que vous me parliez d'ostéopathie... Si Jaguar35 ou d'autres pouvaient m'en dire quelques mots .. ce serait sympa. Merci à tous et COURAGEMoïra

merci pour vos réponses. Moïra
 JbigrasPosté le Mardi 12 Février 2008 - 5:13
Bonjour,
Aujourd'hui j'ai mangé a la cafétéria au travail. Quand j'ai vue le veau parmesan au spaghettis je me suis dit que j'avais fait une erreur. Le naturel est revenue très vite car je me suis dit que de toute façon je ne le goûtais pas. Je pouvais encore le voir, je me suis fermer les yeux. Ce qui est ironique sait que présentement je demeure avec mon frère qui lui adore se faire a mangé. A l'occasion il cuisine pour les deux. Il expérimente différent plats qui pourraient me donné l'appétit. Je vous donne un petit résumé des conclusions jusqu'à ce jour. La texture est importante, un peu de sel et d'épice. La couleur et la présentation. J'ai remarquer depuis les vingt années sans sentir ou goûter que le coté nutritif du plat est aussi très important. Car j'ai l'impression, et ceci va peut-être me chercher dans la même partie de mon cerveau que les deux sens que j'ai perdue, de ressentir les vitamines d'un bon plat.
D'un autre coté, je me suis aperçue que je me suis développer un goût pour les livres audio(ou livre parlé). Peut-être que ceci n'a pas de lien mais je m'aperçois que cela stimule beaucoup mon imaginaire. Peut-être que ceci est une recherche inconsciente pour remplacer la stimulation que j'avais dans la région de mon cerveau avec l'odorat et le goût. Car au tout début je m'étais aperçue que j'avais perdue beaucoup de souvenirs qui étaient relier au deux sens. J'ai vue qu'ils étaient toujours là, car occasionnellement un souvenir lointain me revient par un chemin détourner.
Pour ce qui est des odeurs, je travaille avec le publique et il peut arriver a l'occasion que je transpire étant donné la nature de mon travail. Biensur je me demande si mon anti-transpirant fonctionne bien. Et des fois, juste a regarder comment les gens se comporte autour de moi, je viens a me demander si j'ai mauvaise haleine, ou sens mauvais. Trop de lotion après rasage ... Au tout début j'y pensait un peu trop et je me rendais malade. Après l'habitude s'installe, a l'occasion il peut y avoir un commentaire. Mais qu'est-ce que je peux y faire, je ne sens pas. Donc j'y vais comme je le peux, en me forcent de bien mixer le savon a main, pour les cheveux ou crème pour la peau sèche a l'occasion. Sans oublier le rince bouche... Le truc que j'ai trouver est de toujours avoir sur moi de la gomme ou une menthe.
 Jaguar35Posté le Dimanche 24 Février 2008 - 21:24
Rebonjour à tous,
 
Je reviens sur ce site car je commence seulement a avoir des réponses à mes questions sur mon problème d'odorat.
Les effets benefiques de l'ostéopathie n'ont été que de courte durée.
Suite à de nombreux examens de nasofibroscopie et scanner j'ai un oedéme nasal dû à des sinusites chroniques;
Pourtant cela fait 4 mois que mon nez ne coule plus, il est comme bloqué.
Ma muqueuse est suintante et blanchatre mais ne coule pas.
Tout mon système est en suspens!
je me lave le nez au sérum 2 fois par jour, prend du nasacort, j'ai une légére amélioration mais on m'a détecté des polypes au scanner...je ne sais pas s'ils sont la cause de mon anosmie.
Mais je garde espoir ...il faut que ma muqueuse se reperméabilise pour sortir de ce cercle vicieux.
Si quelqu'un a une histoire similaire à la mienne...
 
      Vous devez vous connecter pour laisser un message.Ce sujet lu 4082 fois contient 7 réponse(s)    
Retour à la liste des sujets du salon.