Olfac Bienvenue sur le forum d'olfac.
Si une question vous turlupine, si vous voulez partager une expérience, si vous souhaitez nous confier une information n'hésitez pas, ce forum est là pour ça.

 Accueil     Rechercher     Chat     Inscription     Connexion

Forum
--- Des questions ?
------ des contacts
Vous devez vous connecter pour laisser un message.
des contacts
 sorionPosté le Lundi 20 Novembre 2006 - 16:00
Bonjour,
Je suis Maman d'une petie fille de 8 ans qui souffre d'anosmie totale. A ce jour nous n'avons obtenu aucune explication médicale pour comprendre cette perte, l'IRM n'ayant apporté aucun élémént de réponse.
J'ai vu un osthéo et un medecin chinois afin de trouver d'autres axplications mais il n'ont rien trouvé.

Auriez- vous des conseils à me donner ??
Je vous remercie par avance
 e.ameliePosté le Jeudi 23 Novembre 2006 - 16:06
salut sorion moi aussije suis atteintes anosmie depuis toujours je ne sais pas si sais un bon conseil mais essaie de faire un bilan chez un endocrinologue pour ta fille pour ma part je me suis rendu compte a 17 ans que je ne sentais pas et je n avais toujours pas de regle et un debut de puberter tres leger
 kpuPosté le Dimanche 26 Novembre 2006 - 15:54
hello,c'est de même pour ma part, 16 ans sans que personne ne me croit, et donc 16 ans avant de debuter une adolescence. Renseigne toi chez un endocrino il est pet être trop tôt à 8 ans pour lui fire les examens mais peut être y a t il d'autres façon de s'en rendre compte et de lui eviter nos souffrances de jeunes ado par l'âge mais pas physiquement... merci pour elle. tiens nous au courant. merci
kpu

kpu
 KysicPosté le Lundi 27 Novembre 2006 - 20:06
Bonjour,
Je tiens à vous rassurer,
le fait que vous soyez conscient de cette anosmie est déjà une bonne chose.
Pour ma part je suis anosmique depuis toujours et cela ne m'a pas poser de réel problème.
Ma famille est au courant de cela depuis aussi longtemps que moi, et je n'ai donc pas eu a souffrir du fait de n'être pas cru.
Je penses qu'il ne faut pas que vous hésitiez à en parler avec elle, mais essayer de ne pas dramatiser non plus.
Le plus important reste je penses de ne pas en faire un sujet tabou.
Si elle vous demande si elle doit le dire aux autres, je penses qu'il faut lui dire de ne pas hésitez du moins si elle se sent à l'aise avec ça.
Pour ma part je n'ai jamais hésité à le dire et je n'ai jamais essuyer de moquerie, le plus embettant étant de devoir le réexpliquer à chaque fois, avec toujours les même question ("Mais tu sens vraiment rien ? Même ça ?..."), mais au moins le problème est règlé, on a plus de complexe, pas besoins de faire semblant de sentir...
Voilà j'espère que mon expérience pourra vous aider.
Kysic

Kysic
      Vous devez vous connecter pour laisser un message.Ce sujet lu 960 fois contient 3 réponse(s)    
Retour à la liste des sujets du salon.