Olfac Bienvenue sur le forum d'olfac.
Si une question vous turlupine, si vous voulez partager une expérience, si vous souhaitez nous confier une information n'hésitez pas, ce forum est là pour ça.

 Accueil     Rechercher     Chat     Inscription     Connexion

Forum
--- Des questions ?
------ Une lueur d'espoir!
Vous devez vous connecter pour laisser un message.
Une lueur d'espoir!
 PhillPosté le Mardi 24 Novembre 2015 - 20:56
Voici mon témoignage, souhaitant qu’il puisse apporter une lueur d’espoir à ceux ou celles qui, un jour, ont perdu l’odorat.

En juillet 2013, lors d’un séjour parisien, j’ai récupéré un virus qui m’a déclenché une rhinite particulièrement corrosive. Auparavant quand je m’enrhumais, je perdais souvent l’odorat pour un maximum de deux semaines environ, mais là deux semaines après : toujours rien au niveau de la perception olfactive ; mon médecin se veut rassurant : « soyez patient, ça reviendra ! ». Un mois plus tard : toujours rien. Consultation chez un ORL qui me prescrit des corticoïdes, ça bouge un peu et puis presque plus rien quand je cesse le traitement (certaines odeurs me parviennent, mais complètement déformées : la pomme, le dentifrice, les crottes de chien évoquent le plastique brûlé et le papier moisi). Je me renseigne à droite, à gauche et constate que bien peu de choses existent sur le sujet, au contraire le nombre de témoignages de personnes qui dépriment sans parvenir à recouvrer l’odorat me laisse pour le moins perplexe. Moi qui aimais tant cuisiner, bien manger et bien boire, je me retrouve avec l’impression de vivre derrière une vitre ! Consultation à Paris chez un spécialiste qui constate une destruction presque totale au niveau des capteurs du bulbe olfactif, il se veut rassurant et me prescrit du Dilatrane pour trois mois. A la suite de ce traitement, j’ai l’impression de récupérer un peu plus, mais je devais être à 6 ou 8% de mes sensations antérieures à juillet 2013… Ayant essayé de prendre contact par courriel avec ce spécialiste et n’ayant pas reçu de réponse, je ne suis même pas retourné le consulter une seconde fois. J’ai fini par me tourner vers la médecine traditionnelle chinoise, basée sur l’acuponcture et la prise quotidienne d’une médication de plantes médicinales. Voilà un an et demi que je suis ce type de traitement et mon odorat évolue de manière significative, lentement et de manière irrégulière (il m’arrive de gagner certaines sensations olfactives, puis de les perdre à nouveau), mais il progresse ! Je pense avoir récupéré plus de 50% de mon odorat initial ; certaines odeurs florales m’échappent encore mais j’ai bon espoir que mon état s’améliore encore…

Donc soyez patient, extrêmement patient ! je suis passé par tous les stades de l’inquiétude à la dépression, j’ai même vendu les deux tiers de la cave que je m’étais constitué depuis près de vingt ans… L’espoir existe : j’en témoigne !
      Vous devez vous connecter pour laisser un message.Ce sujet lu 383 fois contient 0 réponse(s)    
Retour à la liste des sujets du salon.