Olfac Bienvenue sur le forum d'olfac.
Si une question vous turlupine, si vous voulez partager une expérience, si vous souhaitez nous confier une information n'hésitez pas, ce forum est là pour ça.

 Accueil     Rechercher     Chat     Inscription     Connexion

Forum
--- Présentations des membres
------ Anosmique, un de plus...
Vous devez vous connecter pour laisser un message.
Anosmique, un de plus...
 NopifPosté le Jeudi 24 Juillet 2014 - 15:05
Bonjour,
Nopif, bientôt 40ans, à la recherche d'un sens perdu...

Je n'ai pas souvenir d'avoir senti un jour une odeur.
On m'a dit que, gamin, il m'arrivait de sentir les plats en disant "hummmm ça sent bon".
Je ne sais pas si c'était (déjà) par imitation ou si c'était vrai.
A l'adolescence je me suis méchamment fait cassé la gueule , et j'ai longtemps attribué mon anosmie à cet incident.
Aujourd'hui je me pose des questions, ça n'a peut-être aucun rapport avec le tabassage....tout petit j'étais sujet à l'asthme, peut-être une autre source possible.

Fumeur depuis plus de 20ans, j'ai arrêté 6mois (avant de reprendre comme un con), j'ai commencé à modifier mon alimentation pour aller vers le cru et les jus de légumes et fruits il y a 2mois
Pendant cette période crudivore et sans tabac j'ai réussi à "sentir" l'odeur de feuilles de menthe froissées !
Conclusion : le nerf n'est pas sectionné
Aujourd'hui j'ai envie de partir à la conquête de mon 5ème sens.


Handicap :
30 ou 40 années sans odorat obligent à développer des stratégies d'adaptation. Donc en ce qui me concerne, je ne considère pas l'anosmie comme un handicap tant que je suis à la maison. En société par contre, c'est souvent un véritable handicap, parfois même une honte...
Le sentiment de honte est passé, maintenant j'assume.
"J'ai pas d'odorat et alors, toi t'as bien une tête de con".

Ce qui me gêne le plus, dans l'ordre :
- ne pas pouvoir associer une odeur à une personne. C'est vraiment frustrant de ne pas sentir ceux qu'on aime
- ne pas profiter à 100% de ce que je mange/bois, j'ai le sentiment de perdre la moitié du plaisir. Comme si on supprimait le soprano du Requiem de Mozart.


Bref, moi c'est Nopif.
      Vous devez vous connecter pour laisser un message.Ce sujet lu 482 fois contient 0 réponse(s)    
Retour à la liste des sujets du salon.