Olfac Bienvenue sur le forum d'olfac.
Si une question vous turlupine, si vous voulez partager une expérience, si vous souhaitez nous confier une information n'hésitez pas, ce forum est là pour ça.

 Accueil     Rechercher     Chat     Inscription     Connexion

Forum
--- Présentations des membres
------ Témoignage parosmie cacosmie on est pas seul?
Vous devez vous connecter pour laisser un message.
Témoignage parosmie cacosmie on est pas seul?
 mel13Posté le Mardi 13 Janvier 2009 - 19:19
Bonjour à tous

Je souffre de parosmie cacosmie depuis un an à la suite d'expositions professionnelles répétées au colle néoprene et poussières qui ont dû fragiliser ma sphère orl ( ça c'est ce que je pense moi ) associée à une attaque virale suite à un rhume (dixit les médecins).

Ce que je ne comprend pas bien c'est pourquoi , avec tous les rhumes que les personnes attrapent chaque hiver , nous ne sommes pas si nombreux à avoir ces soi- disant attaques virales?.

Je ne connaissais pas cette maladie et c'est un vrai malheur qui est tombé sur ma tête il y a un an.
Je ne supporte plus mon odeur de transpiration, les pots d'échappement, le café, les parfums , tous les produits chimiques odorants, la cigarette, les odeurs de cuisine etc.....

Mon goût est aussi modifié mais j'ai l'impression d'avoir un peu progressé depuis 1 an , soi disant on peut le réeduquer .
Enfin depuis 2 mois ,je suis enceinte et c'est une heureuse nouvelle maisj'ai l'impression d'avoir tout reperdu, les mauvaises odeurs sont exacerbées sous l'effet des hormones...
J'espere que cela ne va pas durer et que le second trimestre s'améliorera.

Voila mon témoignage , c'est vrai que même si on est bien entouré , aucun de nos proches ne peut réellement ressentir cette détresse face à ce changement
et cet atterrissage dans ce nouveau monde sans bonne odeur, sans appréciation gustative des bonnes choses.

Il faut combattre pour ne pas se laisser aller et pour oublier ce que l'on a perdu; parfois j'aimerais être anosmique pour ne plus être écœurée par ces fausses odeurs, par mon odeur.

Je lisais jusqu'à présent les témoignages sans en écrire un mais je crois qu'il faut se mobiliser pour se soutenir et échanger pour alléger notre handicap et le faire connaître au grand jour.
Aucune reconnaissance de cette pathologie, aucun soutien psychologique spécialisé n'est pris en charge alors que nous avons perdu deux sens essentiels à la vie.

Mobilisons nous ! Témoignons! Echangeons régulièrement!
 ToffsyPosté le Dimanche 1 Mars 2009 - 18:32
Bonjour,je souffre de cacosmie depuis plus d'une année suite à un traumatisme crânien de plus j'ai aussi perdu le sens de l'équilibre  (celà va mieux tout de même ).Idem que Mel13 et je ne peux manger que des pdt à l'eau ,du riz,des pâtes,du filet de cabillaud suprême qui ne sent rien  pour !!! ,Du pain blanc qui vient de certains magasins.Bref ni viande, ni légumes ,ni fruits,l'halène des gens est insupportable suivant ce qu'ils ont mangé,pas facile quand mon fils me fait des câlins et que je dois lui dire stop ou mon mari qui veut me faire un bisou,ou une simple discution ou je me retire de quelques pas en arrière ,les amis n'invitent plus  car trop .....de faire à manger .En plus perte de poids,des forces et des fois de moral car très peu de soutient (aucun de la famille qui croit  tout savoir)Comment leur faire comprendre ?(est-ce bien utile finalement?) Que faire pour  manger  plus de choses ?Les médecins ne s'occupent même pas des faiblesses qui surviennent,donc que faire ?Comment vivre avec  ça ?quels trucs  y -a-t-il ? je dirais que ceci est un sos ,merci

Toffsy
 DauphinPosté le Dimanche 6 Février 2011 - 17:54
Bonjour, je comprends les personnes qui souffrent de parosmie et le fait de se sentir incomprises par l'entourage. Je n'oublierai jamais la date du 2 février 2004, date à laquelle j'ai ressenti les premiers symptomes. Depuis lors je n'ai cesse d'en chercher la cause. Vu ma souffrance et mon acharnement, mon orl m'a conseillé de rendre visiste en Allemegne au Pf Hummel, meilleur orl au monde. Apres deux jours d'examens complets et juste avent de repartir en belgisue, le neurologue a décelé une anomalie. Une artere comprime le nerf olfactif.C'est com la névralgie du trijumeau. Je revis un peu parceque je suis convaicue que c est la cause. Par contre, aucun medecins ne peut le confirmer parce qu'ils ne se so nt jamais trouve face à ce cas de figure. Ce qui est certain aussi c'est que je préfere resentir les odeurs et les gouts que d'etre anosmique et agausique comme je l'ai été 5 mois meme si c'est altéré (pas pour tout)
 DauphinPosté le Dimanche 6 Février 2011 - 18:00
Je suis très faible parce perte de poids, d ou de force et dépression et anorexie. Ayant un diplome d'ingénieur, je me retrouve chez moi sans emploi pour cause d'affaiblissement générale. Je me bats tous les jours et je me force à faire des choses pour occuper mon esprits. MAIS je suis vite épuisée et à 35 ans être réduite à ce stade me peine énormément. Cela soulage de ne plus se sentir seule,pouquoi ne pas se rencontrer
      Vous devez vous connecter pour laisser un message.Ce sujet lu 2380 fois contient 3 réponse(s)    
Retour à la liste des sujets du salon.