Olfac Bienvenue sur le forum d'olfac.
Si une question vous turlupine, si vous voulez partager une expérience, si vous souhaitez nous confier une information n'hésitez pas, ce forum est là pour ça.

 Accueil     Rechercher     Chat     Inscription     Connexion

Forum
--- Présentations des membres
------ Bonjour
Vous devez vous connecter pour laisser un message.
Bonjour
 MarcflorianPosté le Vendredi 13 Janvier 2012 - 14:10
Je suis tombé par hasard sur ce forum. Je voulais juste y laisser un message pour augmenter l'échantillonnage.
Je m'appelle Marc, j'ai 42 ans et je suis anosmique depuis l'âge de 3 ans, d'après mes parents. Il semblerait que mon handicap soit survenu lors d'une opération des amygdales. Soit une mauvaise manip, soit un blocage psychologique dû à l'anesthésie : j'ai hurlé car je ne voulais pas qu'on m'applique le masque sur le visage. Pourtant, si tel était le cas, je me dis qu'il suffirait de me concentrer pour percevoir des odeurs mais rien. Sauf, peut-être 5 ou 6 fois dans ma vie, où j'étais à chaque fois dans un état d'harmonie totale avec le sport que je pratiquais. J'ignore pourquoi : j'ai alors pu sentir... ma sueur. Pour le reste, nez-ant total : je ne sens aucune odeur d'aliment, je n'aime que les vins boisés car ils ont un goût fort en bouche. Je pense ne pas être agueusique mais je suis incapable de dire les yeux fermés ce que je mange si je ne peux me fier à la consistance. Le café n'a pour moi aucune odeur, pas plus que les crêpes, le poulet, les frites, les fruits... Il s'ensuit que tous les réflexes liés à l'odorat sont inexistants chez moi. Mon fils est inodore, ma femme aussi :( Mais bon, je suis ainsi depuis aussi longtemps que je peux m'en souvenir et je ne ressens ni manque ni gêne. Juste une frustration de manquer un pan entier de la vie d'une personne. Cela m'a déjà fait manger du poisson avarié, ouvrir un bec de gaz sans m'en rendre compte, laisser des traces dans la maison après avoir marché sur un cadeau canin. Et quand je faisais du sport de haut niveau, j'ai vu un jour écrit sur le tableau de l'école "Pas de poisson aujourd'hui, Ordralphabetix' : j'apportais du poisson dans des tupperwares et apparemment, il n'était pas de première fraîcheur et mes condisciples avaient trouvé cette solution pour me le faire savoir. Le 'renfermé', j'ignore ce que c'est mais l'anosmie m'a permis de changer mon fils sans le moindre dégoût dès ses premiers jours :) Combien de fois ne m'a-t-on pas dit 'Tu as de la chance de ne pas sentir' dans un lieu confronté à une odeur bizarre. Pour choisir mon parfum, j'avais à l'époque l'habitude de dire d'emblée au magasin que je suis anosmique et je demandais à une jolie vendeuse de m'aider à trouver ce qui pourrait m'aller. Il n'y a pas que des désavantages :) J'ai tenté de me faire soigner à l'âge de 33 ans, mais l'ORL a jeté un oeil dans mes cavités nasales et a décrété qu'après 30 ans, il n'y avait quasi aucun espoir. Vu sa motivation, j'ai arrêté là l'expérience. Voilà, j'espère avoir apporté ma pierre à l'édifice... :)
      Vous devez vous connecter pour laisser un message.Ce sujet lu 927 fois contient 0 réponse(s)    
Retour à la liste des sujets du salon.